Comment bien tricher avec Tim Ferriss.

Timothy Ferriss est un entrepreneur et l’auteur du Best Seller, la Semaine de 4 heures (livre sur l’entreprenariat, livre de chevet des uns et bon pour l’autodafé pour les autres).

Il a plus récemment publier un énorme livre quasi encyclopédique, The 4 Hour Body (traduit en français sous le titre 4 Heures par semaine pour un Corps d’enfer) de méthodes et d’expériences minimaliste (le minimum de changement pour le maximum d’effet) pour transformer le corps humain. Il y relate par exemple son expérience « from geek to freak » qui lui a permis de construire une masse musculaire impressionnante en un temps d’entraînement minimal (4 semaines).

Tim Ferriss attache une part importante du livre à la nutrition (avec un régime, le slow carb assez proche du régime Paléo). Surtout, il a popularisé (mais pas inventé) le « Cheat Day » et donne les conseils suivants à ce sujet:

  1. Manger ce que vous voulez, dans les quantités que vous voulez chaque samedi. Tim Ferriss avoue une semaine sur quatre manger jusqu’à presque en être malade, ce qui paradoxalement le rend extrèmement modéré les trois semaines suivantes.
  2. Il conseille également de programmer les sorties resto durant les cheat day.
  3. Pour éviter de laisser le loup entrer dans la Bergerie, il conseille de se débarrasser de toute la junk food (peu importe comment, donner, jeter, tout manger) présente dans l’appartement à la fin de la jounée de Triche.
  4. Attention à la pesée après un cheat day, l’ingestion massive de sucre risque d’entraîner une prise de poids le lendemain due à la rétention d’eau, qui disparaît naturellement durant les 48 heures suivantes.
  5. Pour Ferriss, il n’y a pas de limites en calories, que ce soit lors d’un cheat Day ou un autre jour (du moment que vous respectez scrupuleusement les règles). Il nous livre par exemple une liste où il atteint aisément en cheat day les 6000 calories (avec un métabolisme de base d’environ 1800 calories dépensées.)

Encore une fois, un gros excès de temps en temps ont moins d’impact que de plus petits excès qui sont la règle. La consommation de sucre, de céréales ou de junk food n’est un problème que lorsqu’elle devient une habitude.

Publicités
Cet article, publié dans Paléo pratique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Comment bien tricher avec Tim Ferriss.

  1. Ping : La Revue du Net Paleo #15 | Paléo Lifestyle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s