Interview de Joachim Marty – Coach et fondateur de Crosfit Original Addicts Paris

60235_441909835845378_641850656_n
Nous interviewons aujourd’hui Joachim Marty, fondateur de Crossfit Original Addicts Paris et fervent défenseur du Régime Paléo.

Bonjour Joachim, qui est arrivé le premier dans ta vie, le régime Paléo ou le Crossfit?

J’ai d’abord découvert le CrossFit. Un  peu par hasard d’ailleusr. Un ami a vaguement mentionné ce nom dans une conversation, quelques temps après je suis tombé sur une video, et ca a attiré mon attention. J’ai commencé à regarder des dizaines de videos, et avant même de faire mon premier WOD (entraînement crossfit) j’étais déja accro!
J’ai beaucoup pratiqué le crossfit et par le biais de la communauté et des forums découvert le régime paléo un peu plus tard en explorant les sites de différents auteurs de livres sur le Paleo. J’ai ensuite lu le livre de Mark Sisson « The Primal Blueprint » (sortie sous le titre le modèle Paléo en français NDLR) et j’ai adhéré au Régime Paleo par la suite.

Nous avions déjà un peu parler du Crossfit dans un article précédent, mais peux-tu rappeler pour nos lecteurs ce qu’est le crossfit et ce qui différencie une salle crossfit d’une salle de sport classique?

Le crossfit est une méthode d’entraînement qui mélange des différentes activités sportives. Elle combine par exemple de l’haltérophilie, de l’endurance et de la gymnastique.  Le but est de créer un entraînement complet en développant l’ensemble des compétences athlétiques (force, souplesse, endurance, agilité, …) plutôt que de se concentrer sur une ou deux en particulier. Un athlète crossfit est autant capable de réaliser un mouvement d’haltérophilie, comme un épaulé-jeté, que de courir 5km.

486652_441908485845513_2058111683_n

Une autre différence par rapport aux autres salles, c’est que le crossfit privilégie les mouvements fonctionnelles, faisant intervenir de grands ensembles musculaires et articulaires d’une façon naturelle, plutôt qu’un seul muscle en isolation ou une seule articulation spécifique, ce qui explique que dans une box (Salle de crossfit NDLR), il n’y ait aucune machine, mais des barres de traction, des poids, des kettlebells. On fait aussi beaucoup d’exercice en utilisant simplement le poids du corps (pompes,…).

Les entraînements sont courts mais très intenses. Et ils sont réalisés en petits groupes (12 maximum à CFOA) encadrés par un coach, pour s’assurer que les adhérents réalisent leurs mouvements en toute sécurité.

Justement, concrètement, à quoi ressemble un entraînement?

La séance commence toujours avec un échauffement, individuel ou collectif, puis soit un travail technique, soit un travail de force. Vient ensuite le WOD (workout of the day), la partie intensive de l’entraînement. Les séances changent chaque jour, il n’y a pas de routine. Chaque jour apporte un nouveau challenge.
Une salle Crossfit est vraiment très différente des salles de sport auxquelles ont est habitué. Ici, pas de machines, pas d’égo, pas de miroirs…. En bref pas de chichis, du vrai sport et un véritable esprit de communauté.

Par exemple, le WOD d’aujourd’hui?

On a réalisé tout d’abord un travail de force sur une vingtaine de minute (avec peu de répétitions sur les poids et beaucoup de repos entre les séries, pour améliorer sa force). Puis le WOD était un AMRAP (as much repetition as possible), on fait le maximum de tours d’une série d’exercices. Aujourd’hui c’était le maximum de séries de  50 squats, 30 pompes, 15 tractions en 12mn. C’est court mais très intense.

Le crossfit est-il adapté à tout le monde ou faut-il avoir déjà fait du sport avant?
Le CrossFit est adapté à absolument tout le monde. Quelque soit le niveau, on peut adapter et modifier les exercices pour que chacun puisse participer et progresser. Par exemple, les tractions d’aujourd’hui, qui sont un exercice difficile pour les débutants, sont facilités à l’aide d’élastiques qui supportent une partie du poids, ou sont carrément remplacés par un exercice qui vise le même groupe musculaire, mais demande moins de force.

Chaque athlète fait son maximum, à son niveau, à son intensité. A Crossfit Original Paris, nous avons même créé un programme spécifique pour les débutants: Crossfit Basics, où l’on garde les mêmes principes d’entraînement, mais sans les mouvements d’haltérophilie, qui sont les plus difficiles à appréhender pour les débutants.

Nous aurons l’occasion d’en reparler, mais revenons un peu à l’alimentation Paléo. Quels ont été les résultats du régime Paléo sur tes performances et celles des crossfiteurs que tu suis à la Box?

Il est assez difficile de mesurer les différences en terme de performance pure sur un WOD. En revanche depuis que je mange Paleo, plus de coups de barre dans la journée, plus de baisses d’énergie, je ne suis pas tombé malade depuis 18 mois….Donc au final cela veut dire que je peux m’entraîner de manière optimale tous les jours. Ce qui paye sur le long terme.

Tu m’avais dit un jour « le sport t’apporte la forme, l’alimentation t’apporte la santé », peux-tu en dire plus?


La nutrition constitue la base. Quelque soit le sport que l’on pratique, quelque soit les performances physiques qu’on est capables d’accomplir, si le corps est mal nourri, vous ne serez pas en bonne santé. Greg Glassman (le créateur du crossfit, NDLR)  calcule l’état de forme d’un individu sur ses performances instantanées, mais aussi sur la durée. Quelle va être votre capacité à vous maintenir en forme sur 10, 20, 30 , 40 ou 50 ans? Dans quel état de forme serez-vous à 90 ans? C’est cette vision tridimensionnelle qui détermine le vrai « fitness », et seule une alimentation saine peut aider à accomplir un résultat optimal.

En matière d’alimentation, il y a-t-il des choses que tu conseilles par rapport à la charge d’entraînement spécifique pour les sportifs? C’est une question qui revient souvent sur le blog.

Mangez BEAUCOUP 😉 Plus sérieusement, en se mettant au Paleo, je crois que beaucoup d’athlète se retrouvent en déficit de calories, par manque d’habitude. Mettre les même volume de brocolis ou d’épinards que ce qu’on mettait en riz ou en pates est une grosse erreur. Après une séance de CrossFit on a besoin de recharger son corps, il ne faut pas hésiter à manger en quantité conséquente. Plus les entraînements seront nombreux et intensifs plus il faudra manger, en incluant des aliments assez caloriques, comme la patate douce ou les noix par exemple.

Quelles sont les nouveautés pour cette année à la box?

Ca bouge pas mal en ce début d’année! Nouveau cours de mobility yoga, une heure par semaine où on va mobiliser les articulations, s’assouplir et perfectionner les postures et positionnements.

431664_441909145845447_1052435911_n
On propose aussi des cours de Pole Dance le week-end, ainsi qu’un programme jumeau du CrossFit , le CrossFit Basics, dont nous avons parlé plus haut.
Yves Patte vient le 9 mars pour une conférence gratuite sur l’alimentation (Paleo et Zone), et peut-être une compétition organisée par nos soins d’ici septembre…. 🙂

Rendez-vous sur CFOA pour votre premier WOD!

Et profitez de l’offre du moment sur Groupon!

Advertisements
Cet article a été publié dans Nutrition, sport. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Interview de Joachim Marty – Coach et fondateur de Crosfit Original Addicts Paris

  1. Ping : La Revue du Net Paleo #28 | Paléo Lifestyle

  2. Ping : 8 points essentiels sur le régime paléo qu’illustre le témoignage de Caroline. | Paléo Lifestyle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s