Paleo ou pas paléo? Le miel

Breaking news: l’une des règles fondamentales de la paléo est d’éliminer les sucres raffinés (sucrose ET fructose raffinés).

C’est un impératif simple, et qui semble une évidence pour tout le monde. Mais en pratique, ce n’est pas si facile. Nos anciennes (mauvaises) habitudes sont souvent bien ancrées en nous, et nous avons envie de sucre.

Au cours de mes séances de coaching, on me pose souvent ces questions : comment puis-je remplacer le sucre ? Comment puis-je sucrer mes préparations ? Est-ce que le miel est paléo ? Est-ce que le sirop d’agave est paléo? Est-ce que le sirop d’érable est paléo? Est-ce que le sucre de coco est paléo? etc. 

Aujourd’hui donc, examinons de près la question du miel !

Qu’on se le dise une fois pour toute : le sucre, c’est du sucrose (fructose + glucose).
Et le fructose (isolé du fruit, commercialisé seul), c’est toujours du fructose.

Ce ne sont pas des aliments ! Ce sont juste des disaccharides et des monosaccharides, dépourvus de minéraux, de vitamines, de flavonoïdes ou de quelconque autre forme de nutriments.

Le miel lui, n’est pas seulement du sucre. Ce n’est pas seulement du fructose et du glucose. Il contient des centaines d’autres composés. Le miel contient un peu de minéraux et d’acides aminés, un peu de vitamines également. Il contient des phenols, des flavonoïdes. Des colonies entières d’abeilles s’en nourrissent quasiment exclusivement.

Le miel est un aliment. Le miel est un aliment à part entière, qui a un impact différent sur l’organisme lorsque vous le consommez.

Pour faire un parallèle: manger une poignée d’amandes n’est pas du tout la même chose que consommer la même quantité d’une vieille huile rance. Et de même, manger une poignée de myrtilles n’aura pas le même impact que boire la même quantité de sucre (extrait de ces mêmes myrtilles) diluée dans l’eau d’une boisson miracle.

Et bien c’est un peu la même logique. manger une cuillère de miel, ce n’est pas la même chose que manger une cuillère de sucre ou de fructose pur.

Entrons dans les détails

Une étude (parue le 1er novembre 2002, Journal of Nutrition) a comparé, sur des rats, les effets d’une alimentation à base de miel et ceux d’une alimentation à base de fructose raffiné. A quantités égales, le fructose a induit un taux de triglycérides plus élevé. Le fructose a également entraîné une baisse du taux de vitamine E (baisse qu’on n’a pas observée avec le miel). Le fructose a enfin provoqué plus d’inflammation que le miel.

D’autres études se sont intéressées aux effets sur des humains cette fois. Ici, on a comparé le miel au dextrose (constitué uniquement de glucose) et au sucrose sur différents marqueurs de santé. Le miel ressort premier sur tous les plans, avec entre autre :

Faible impact sur la glycémie (pic de glycémie de 14% contre 53% pour le dextrose)
Baisse des triglycérides (vs hausse des triglycérides avec le dextrose et le sucrose)
– Augmentation du cholestérol HDL et baisse du cholestérol LDL.
– Diminution des marqueurs d’inflammation

Si on creuse dans le détail, on remarque que les miels contenant de faibles taux de composés bioactifs agissent davantage comme un sucre standard, tandis que les miels riches en composés bioactifs agissent plus comme des aliments à part entière.

Du coup, tous les miels ne sont pas égaux : Le miel de sarrasin est l’un des miels les plus riches en phénols et en flavonoïdes, tandis que le miel de colza est le plus pauvre..

En pratique : les miels les plus foncés sont les plus riches en composants bioactifs, et présentent la plus forte activité antioxydante. Ils ont également un goût plus prononcé. Dans le doute, choisissez donc toujours le miel le plus foncé !

CONCLUSION:
Est-ce qu’on peut manger du miel en paleo ? Oui. Le miel n’est pas anti-paleo. Si l’on a vraiment besoin de sucrer une préparation ou une recette, mieux vaut choisir le miel qui sera toujours largement plus intéressant et plus nutritif que les sucres raffinés.

Mais dans le fond, a-t-on vraiment besoin de manger du miel ? pas sûr. A part si vous avez une activité physique intense et une dépense énergétique très forte, il est peu probable que vous ayez absolument besoin de manger du miel.

Tout est question de mesure, vous pouvez manger un peu de miel, mais faites attention aux quantités (surtout si vous cherchez à perdre du poids !), car le miel reste tout de même un aliment extrêmement riche en glucides !

Pour mémo : 1 cuillère à soupe de miel  = 17g de glucides !

Dans un prochain article, nous parlerons d’autres substituts du sucre: sirop d’érable, sucre de coco, sirop d’agave!

johanne Cammarata Coach Paléo

Johanne Cammarata est Coach Paleo à Lyon
.  Elle offre également ses services de conseils pour suivre le régime Paléo via un coaching à distance. Elle nous fait ses retours d’expérience et distille ses conseils pratiques sur notre
Publicités
Cet article, publié dans Paléo ou pas paléo?, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Paleo ou pas paléo? Le miel

  1. Dorothée dit :

    Merci, très bon article. J’ai toujours hésité à mettre du miel dans certaines de mes préparations. Mais maintenant, grace à vos explications j’aurai meilleure conscience.

  2. Birdie dit :

    Super article merci beaucoup !
    Je suis encore une vraie sugar-addict… pourtant j’essaye d’arrêter mais de 13h à 17h je ne pense qu’à manger des trucs pas du tout paléo ( & je le fais c’est ça le pire )
    Pour limiter la casse… le chocolat noir 80% paléo or not paléo ?

    • Julien dit :

      Se passer de l’addiction au sucre est une tâche plus ou moins facile pour chacun d’entre nous. Substituer un produit sucré et bien crappy par un autre un peu plus paléo-like est l’une des options possibles. Le chocolat avec un taux élevé de cacao (au moins 80% et si possible sans lécithine de soja) est une bonne option pour combler une envie de sucre. Vous pouvez aussi prendre des fruits entiers. Une chose que je peux vous conseiller dans votre conversion est plutôt de choisir du très bon chocolat (dans mon cas un tablette de chez Michel Cluizel par exemple) qui vous comblera beaucoup plus.
      Ensuite, l’étape suivante sera de limiter le chocolat, si votre objectif est avant tout une perte de poids.

      L’autre question à vous poser est sur l’origine des envies de sucre l’après midi? est-ce par habitude? est-ce parce que vous manquez effectivement de sucre et que vous n’avez pas assez consommé de fruits et de légumes? Est-ce pour combler une source de stress? Trouver la cause de ces envies sera l’une des clefs de votre réussite.

      Une question

      • Birdie dit :

        1000 mercis Julien,
        Je ne mange que du très bon chocolat également ( si vous êtes sur Paris, essayer La Chocolaterie d’Alain Ducasse dans le 11ème… plein de tablette d’excellent chocolat noir )
        Encore merci !
        Birdie

  3. ANSO MONIQUE dit :

    De la part de Mme ANSO Monique de Plum en Calédonie, faisant notre miel nous mêmes car possédant un rûcher les abeilles butinent les niaoulis les arbres du maquis minier et tous les arbres fruitiers locaux ainsi que toutes les fleurs de notre pays personnellement je « mange » du miel matin et soir et j’en mets normalement dans les plats que je cuisine mon mari est apiculteur et notre miel est Bio à 100% et de plus excellent , il est parfois assez foncé d’ailleurs . Amitiès de nouvelle Calédonie MoniK

  4. fred dit :

    quel régime à la con ! et le plaisir ? Il est où ? Et l’évolution de la société ? Savez -vous que vous vantez le régime alimentaire de gens qui mouraient très jeunes ? Que les études scientifiques ont démontrées que l’alimentation des hommes préhistoriques était fortement carencée ? Et que c’est notre mode d’alimentation (avec tous ces défauts, bien sûr) qui est PRINCIPALEMENT à l’origine de l’augmentation de notre durée de vie ?
    D’autre part, johanne cammarata ne semble pas être titulaire d’un diplôme de diététique, obligatoire pour exercer. Elle est donc en plein exercice illégal de la profession de diététicien.
    Allez, les bouffons, je vais me tapé un bon plat de pates bolo, un bon verre de vin rouge et je finirai par un gâteau au miel.
    PS : j’ai 40 ans, militaire de carrière, plongeur-palmeur, en pleine forme, bilan de santé impeccable. 2e ligne de rugby, boxeur, BE boxe anglaise et française, instructeur sports et sports de combat de l’armée. Je mange de tout, modérément, y prend du plaisir. Clairement, vous yoyotez du beffroi….

  5. fred dit :

    en fait, tout ça n’est quer le recyclage des vieilles croyances en un age d’or qui n’a jamais existé.
    Après tout, pourquoi ne vivez-vous pas comme à la préhistoire ? Votre film préféré, c’est la guerre du feu ?

  6. fred dit :

    vous ignorez également visiblement que TOUS les peuples qui vivent encore comme a l’age paléolithique souffrent TOUS de graves carences alimentaires ?

  7. Ping : La Revue du Net Paleo #33 | Paléo Lifestyle

  8. Ping : Paleo ou pas paleo? Le sirop d’érable | Paléo Lifestyle

  9. Ping : Adapter le régime Paléo pour les sportifs | Paléo Lifestyle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s