[Témoignage Paléo] « Accessoirement j’ai perdu 30 kilos au passage! »

Témoignage d’ Ernie D-Skull, de l’équipe des Bashing Banshees, en Région Parisienne, adepte du régime Paléo depuis 2 ans.

ernie1


ernie2
La transformation d’Ernie grâce au régime Paléo

 Comment as-tu découvert le régime paléo?

J’ai eu des problèmes de santé graves il y a 3 ans. Le chirurgien m’a dit que pour m’en sortir, je devais perdre du poids, avant d’envisager une opération: « Vous êtes condamnée à être mince et musclée pour le restant de votre vie. » Cette phrase est restée gravée dans ma tête.

J’ai décidé de prendre mon corps en main une fois pour toutes. Quand tu réalises que tu es dans la merde, que tu ne sais pas si tu vas pouvoir remarcher normalement, voir même vivre normalement,  je peux te dire que tu n’a pas de problème de motivation.

J’ai donc commencé à m’intéresser à la nutrition, à faire des recherches, sur le net, sur des forums de bodybuilding, en achetant des livres… C’est devenu une passion et je suis une vraie geek. Je peux parler de la quantité de protéines optimale par kilo de masse sèche, du rôle de la pectine dans l’absorption des graisses, de l’insuline et du métabolisme du sucre… pendant des heures!

J’ai découvert le site de Mark Sisson, Mark’s Daily Apple. J’ai lu son livre, ensuite celui de Robb Wolf, celui de Gary Taubes, également celui de Nora Gedgaudas
J’ai vu aussi beaucoup de documentaires et de conférences (Fat Heat, Food Inc., Sick, Sad and Nearly Dead, Hungry for Change, Food Matters, Fast Food Nation, The World According to Monsanto… La conférence de Lustig « The Bitter Truth ») et j’ai vraiment pris conscience du problème alimentaire.

      Comment es-tu passée au régime paléo? 

Je n’ai pas fait les choses progressivement, j’ai fait un changement radical, parce que ça correspond à ma personnalité. J’ai d’abord arrêté complètement le sucre, les féculents, céréales et les aliments transformés.

L’effet a été immédiat. J’ai perdu du poids très rapidement, voire trop rapidement (plus de 2 kg par mois). Je dis trop rapidement car ça induit des bouleversements que tu n’a pas le temps d’intégrer, ce n’est pas évident à gérer. Financièrement, par exemple, tu dois racheter l’intégralité de ta garde robe. La réaction des gens aussi est très pénible au début. Ils peuvent réagir de façon très négative. Parce qu’ils ne comprennent pas. J’ai même perdu des amies, qui n’ont pas supporté mon changement. A priori elles se sont senties menacées et n’ont pas compris ce qui se passait, étant donné que j’ai changé physiquement et mentalement.

ernie4

Je voudrais insister sur ce point car c’est pour moi l’un des aspects les plus difficiles pour les gens qui se convertissent au régime Paléo: gérer les autres. Votre entourage peut ne pas soutenir votre démarche: parfois par ignorance mais parfois aussi par jalousie. Je me prends constamment des réflexions désagréables, des commentaires. Avec l’expérience tu apprends à les gérer. C’est étrange ces personnes qui se permettent de commenter ce que tu manges, comme si ça les dérangeait profondément que tu sois différent. On m’a dit que je mangeait n’importe comment, que ce n’était pas équilibré… J’ai tout entendu! Paradoxalement, j’ai remarqué que c’est presque systématiquement des personnes en surpoids, mal dans leur corps, qui font le plus de commentaires, alors que tu ne leur a rien demandé. C’est très intéressant.

ernie3

J’ai fait toutes sortes d’expériences sur moi-même, en mode n=1, pendant plusieurs mois (NDLR: en changeant un seul aliment à la fois, pendant une semaine, pour voir comment son corps réagit). C’était une aventure personnelle passionnante. Après avoir perdu tout ce poids j’ai poursuivi mes recherches et mes expériences, parce qu’il y avait des petites choses que je voulais ajuster. Avant, mon approche était « primal », plus que paléo (NDLR: l’approche Primal est celle de Mark Sisson, plus ouvert sur les laitages et les acides gras saturés que Lauren Cordain), je consommais pas mal de produits laitiers, uniquement bio à cause de convictions fortes que j’ai par ailleurs concernant la condition animale. J ‘ai remarqué que je ne me sentais pas forcément super bien après. Et en plus ça me donnait faim. J’ai testé l’élimination des produits laitiers. Là encore, peu de soutien de mon entourage. Les gens, la famille te prennent pour une folle, s’inquiètent pour toi. Ils sont tellement englués dans la propagande de l’industrie laitière sur le calcium qu’ils ne voient pas ce qui est bon pour toi. C’est tellement n’importe quoi. Ça fait un an que je ne considère plus les produits laitiers comme des aliments et qu’ils ne font plus partie de ma liste de course. Je n’y pense même plus et je n’ai aucun manque.

En ce qui concerne la self-experimentation, j’ai donc alterné les phases de régime paléo très strict au début, puis j’ai testé la réintroduction des aliments que j’avais éliminés, un peu comme tous les autres régimes (NDLR: la plupart des régimes sont fait en deux phases: une où l’on perd du poids, puis une dite de stabilisation où l’on réintroduit progressivement les aliments de la première phase). Je me disais qu’en étant mince je pouvais à présent manger de la merde sans trop de conséquences! J’ai donc eu des phases ou je réintroduisais du sucre et du gluten, pour voir. Et je me sentais tellement mal, maux de tête, problèmes de peau,  etc., que ça n’a fait que renforcer mes convictions. A chaque fois que j’élimine ça, je me sens mieux, à chaque fois que j’en remange, je me sens super mal, et en plus je grossis instantanément.

L’approche Paléo est devenue, définitivement, mon mode de vie.

Aujourd’hui la base de mon alimentation c’est les légumes, l’huile de noix de coco, le cacao, diverses noix, poissons et viandes uniquement élevée en plein air et grass-fed (NDLR: élevé en paturage, et non avec des céréales, beaucoup plus riche en oméga 3).

Je ne suis pas une intégriste, je n’essaye d’imposer mon mode de vie à personne, d’ailleurs je n’en parle pas, sauf si on me pose des questions.

Comme tout le monde, je connais des échecs et des écarts à ce régime idéal. La fatigue et le stress sont durs à gérer, et provoquent souvent des « cravings »  (NDLR: envie de sucre) bien connus. Parfois je cède, je ne prétends pas être parfaite. Ça m’arrive de manger de la junk ou des muffins chez les gens. Le tout c’est de le faire par envie, pas sous la pression. En sachant ce que tu fais. Sachant que tu vas le payer ensuite, par des maux de tête, ton humeur qui va se dégrader, un coup de fatigue ou tout autre moyen par lequel ton corps va te signifier: je n’ai pas apprécié ce que tu viens de faire!

Mais ces écarts occasionnels ne remettent pas en question la direction que je me suis fixée.

       Que t’as apporté le passage au régime paléo? 

Dire que ma vie a changé c’est un euphémisme. Je ne peux pas exprimer la sensation que tu éprouves quand tu découvres les effets de l’alimentation paléo. C’est comme si tu te rendais compte qu’en fait, la magie existe. On appelle juste ça la science. Je dirai que c’est une révélation, dans tous les sens du mot. Ton esprit s’ouvre, tu te sens différent, tu penses et tu vois le monde différemment. Ton corps change, ton esprit change. Tu deviens plus calme, moins stressé, moins fatigué. Tu as plus d’énergie dans ta journée. Je ne peux pas vraiment le décrire, il faut le vivre! Accessoirement j’ai perdu 30 kilos au passage! Une fois que tu as expérimenté ça, tu ne peux plus revenir en arrière.

ernie5

Alors qu’il y a trois ans je n’étais pas sûre de remarcher, aujourd’hui, je fais du Roller Derby. D’ailleurs, mon nom de joueuse (Ernie D-Skull) est là pour me rappeler d’où je viens et le chemin parcouru. Le roller derby est un sport de contact d’origine américaine, qui se pratique sur une piste ovale, appelée le track, où on roule dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.  Lors d’un match deux équipes s’affrontent, composées chacune de 14 joueuses maximum.
Les compétences requises sont: l’équilibre, l’agilité, l’endurance. Il faut avoir une bonne musculature, pour minimiser l’impact des chutes et des coups, qui sont nombreux.

Pour moi, le régime Paléo est le complément parfait à ma pratique sportive! 

________________________________________________________________

Les autres témoignages récents:

Rahil, « mon physique a changé, j’ai perdu en masse grasse, j’ai pris en force, je me sens mieux dans ma peau. »

Caroline «Mon medecin m’a appelé car il n’avait jamais vu d’aussi bon résultats sanguins ».

Vous aussi, vous avez adopter le Régime Paléo, et vous voulez en témoigner (que ce soit de vos réussites ou de vos échecs), n’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe.

______________________________________________________________

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le Roller Derby, en voici le principe expliqué par Ernie.

Un bout dure en général une heure, entrecoupée d’une mi-temps. Un jam est l’équivalent d’un « round », et dure 2 mn maximum. A chaque jam, 5 joueuses de chaque équipe se positionnent sur le track. Parmi ces 5 joueuses il y a 4 bloqueuses (dont une pivot, responsable de la stratégie du pack) et une jammeuse (celle qui a une étoile sur son couvre casque).
Le but pour la jammeuse est d’être la première à dépasser le pack. A ce moment là elle gagne le statut de « lead jammeuse » et sera seule à pouvoir marquer des points pour ce jam. Son but sera donc d’effectuer un maximum de tours de piste pendant le jam: chaque bloqueuse adverse qu’elle dépasse lui fait marquer des points. Le but des bloqueuses et de la jammeuse adverse est bien sur de l’empêcher de passer, en la bloquant, soit par du blocage positionnel, soit en lui donnant des coups de hanches et d’épaule afin de lui faire dévier de sa trajectoire, la ralentir, la faire tomber ou la faire sortir de la piste. Les bloqueuses de sa propre équipe doivent l’aider à passer. Les jams s’enchainent tout au long du bout, les joueuses ont à peine 30 secondes entre chaque jam pour se mettre en place.
C’est un sport très réglementé. Si une joueuse commet une faute (donne un coup sur une partie du corps qui n’est pas autorisée, patine dans le mauvais sens, effectue un blocage qui n’est pas règlementaire, si elle sort de la piste et qu’elle rerentre de façon irrégulière, ou tout autre action illégale) elle est envoyée en prison pour y purger une pénalité d’une minute.

C’est un sport exigeant, qui demande un fort investissement, un mental solide, de la concentration. Chochottes, s’abstenir.



Advertisements
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour [Témoignage Paléo] « Accessoirement j’ai perdu 30 kilos au passage! »

  1. Sandie dit :

    Hello // super témoignage qui donne vraiment de se mettre à la méthode Paléo à 1000%…
    Moi aussi j’essaye de repenser fondamentalement ma manière de me nourrir, de me dépenser.. mais au quotidien c’est assez galère ( je vis sur Paris, & pour déjeuner il n’y a pas grand chose de paléo-friendly à part si je cuisine moi-même mon bento ), j’ai 2 kids donc constamment tenter par leur goûter, un chéri qui est en mode patate-pain-beurre-saucisson etc… mouais..
    Je me remets gentiement au sport ( 45 min de course de temps en temps.. beaucoup d’étirement ) & j’ai l’impression d’avoir moins envie de sucré qu’avant où je ne faisais rien… possible ça ?
    J’ai pas de poids à perdre ( 49kg pour 1m68 ) mais je me sentir bien, tonique & surtout arrêter d’être addict à toutes ces crapp dégueues…
    Merci beaucoup pour ce blog !
    xX Birdie

  2. Salut Ernie,
    Félicitations pour ta perte de poids, disons que 2kg par mois, c’est plutôt bien, celà correspond à 500g/ semaines, et c’est une bonne perte de poids et ça à du t’aider grandement pour la pratique de ton sport :).
    A bientôt

  3. thomas big P dit :

    SAlut,

    encore un super témoignage.

    J’aimerais avoir si elle s’est faire opéré finalement??

    a+

  4. Cromignonne dit :

    Salut Ernie,
    Je me reconnais un peu dans ton témoignage. Moi aussi je fais des essais avec la nourriture et je me sens bien également uniquement quand je mange, sans gluten, sans sucre et sans laitage de vache. Mais je m’autorise le fromage de chèvre car j’adore ça! Ton témoignage me donne espoir pour réussir également à mincir et surtout cela m’aide à accepter qu’il faut du temps pour obtenir un si beau résultat! Bravo à toi et merci pour ton témoignage.

  5. Un très beau témoignage !
    Il faut du courage et de la motivation pour aller au bout de l’aventure, et c’est un bel exemple que celui d’Ernie.

  6. Ernie D-Skull dit :

    Merci à vous pour vos commentaires, c’est très gentil. Oui je me suis finalement faite opérer, et ça a changé ma vie, mais là aussi il faut être patient… Je ne peux que vous conseiller de prendre soin de votre dos, et de ne pas passer de longues heures en position assise, parce que c’est une position qui n’est pas du tout paléo! 🙂

    • Helene dit :

      Salut Ernie,
      Ton histoire m’a touchee: j’ai moi aussi de gros problemes de dos, avec parfois la hantise de ne plus pouvoir marcher (ou controler, eum, ma vessie). Apres une grosse frayeur cet ete, j’ai carrement arrete de courir en exterieur, ce que j’adorais, et je limite aussi l’aviron en salle, alors que je m’entrainais pour rejoindre un club au printemps prochain. J’ai parfois du utiliser une canne ou des bequilles, et j’essaie de muscler mes bras le plus possible au cas ou!
      Je subis moi aussi constamment des remarques de collegues (toujours les nanas, jamais les mecs) sur ma perte de poids et sur ce que je mange… alors meme qu’ils ne m’ont vu perdre que 8 kilos. J’ai meme 3 collegues qui fantasment sur le fait que je dois prendre de la drogue ou me faire vomir… alors j’imagine ce que tu as du vivre en en perdant 30. Ce qui choque mes collegues le plus, c’est mon petit dejeuner: poisson et legumes, avec souvent du riz, du quinoa ou de la patate douce (je ne suis pas 100% paleo – j’adore notamment les patates douces et les haricots verts!). Nous avons un frigo et un micro ondes a la cave, pres des toilettes: l’autre jour, j’ai surprise ma chef de bureau le nez dans mon Tupperware. J’avais apporte de la soupe de poireaux ‘homemade’ et comme elle n’avait pas reussi a identifier le contenu a la vue, elle avait carrement ote le couvercle pour renifler!

  7. Ping : La Revue du Net Paleo #34 | Paléo Lifestyle

  8. Ping : Mon corps, ma bouffe, ma vie – Paléo & co | Ilse la joue

  9. Daniel dit :

    Oh yeahh, juste bravo à toi ! C’est génial

  10. Ping : Interview d’une Maman Paléo pour l’ouverture de son Blog. | Paléo Lifestyle

  11. verp dit :

    je te félicite pour ton parcours, et ta perte de poid, je ne comprends pas que certaines amies ont réagis comme cela, au lieu de se réjouir pour toi, c’est le contraire, ils te soutiennent pas. donne nous de fraiches nouvelles depuis, parle nous de tes recettes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s