Paleo ou pas paleo? Le sirop d’érable

notpaleo02

Pour continuer dans la lignée des articles sur les substituts du sucre, après le miel, et le sirop d’agave, aujourd’hui, je voulais aborder le sirop d’érable puisque l’on m’a posé plusieurs questions sur cet aliment.

On avait déjà vu dans l’article sur le miel que même si le miel était un aliment riche en glucides, il contenait aussi des vitamines, des minéraux, des composés bioactifs faisant de lui un aliment au sens propre, un et non pas un pur composé de glucose et fructose (comme le sucre de table par exemple). Quitte à sucrer une préparation, autant sucrer avec du miel donc. En revanche, ce n’était pas le cas pour le sirop d’agave, au profil nutritionnel extrêmement pauvre, et qui s’était plutôt révélé comme un produit à éviter.

Et le sirop d’érable alors?

5509560170_92153edb68_b

Pour ce qui est des antioxydants, le sirop d’érable arrive loin devant le sirop d’agave et le sucre blanc (mais ce n’est pas bien difficile!).

54 composés phénoliques (composés antioxydants et anti-inflammatoires) ont été identifiés dans le vrai sirop d’érable (pour plus de détails, consulter cette étude).

Etant donné que c’est précisément à ces composés phénoliques que le miel doit son meilleur profil nutritionnel et le fait d’être mieux toléré par l’organisme, on peut donc penser qu’il en va de même pour le sirop d’érable, qui serait donc une alternative meilleure pour la santé. que le sucre blanc, le sirop d’agave ou le sirop de maïs.

Sur le plan de la composition, tous les sirops d’érable (quelque soit leur catégorie et classification, fédérale et régionale) sont presque exclusivement constitués de sucrose.

Par contre, les sirops de grade C et D (l’ambré et le foncé (équivalence US = grade B)) sont plus riches, plus complexes, et contiennent plus de minéraux (exactement le même principe que nous avions vu avec les miels foncés qui contenaient plus de substances phytochimiques).

En pratique, choisissez donc toujours un vrai sirop d’érable, de préférence de grade C ou D.

Conclusion: Pas anti-paleo, mais à consommer avec parcimonie, car ça reste du sucre! (et à plus forte raison si vous cherchez à perdre du poids!)
Pour mémo: 1 cuillère à soupe de sirop d’érable = 13g de glucides

Pour aller plus loin:

Comprendre pourquoi le sucre fait grossir.

johanne Cammarata Coach Paléo

Johanne Cammarata est Coach Paleo à Lyon
.  Elle offre également ses services de conseils pour suivre le régime Paléo via un coaching à distance. Elle nous fait ses retours d’expérience et distille ses conseils pratiques sur notre
Advertisements
Cet article, publié dans Nutrition, Paléo ou pas paléo?, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Paleo ou pas paleo? Le sirop d’érable

  1. perrmi dit :

    pourquoi pas sucrer sans sucre avec le XYLITOL indice glycemique=7

    • Julien dit :

      Nous aborderons le XYLITOL, l’aspartame, le sucre de fleur de coco, les edulcorants, et autres produits sucrant dans la suite de cette série d’article, patience.

  2. Ping : La Revue du Net Paleo #34 | Paléo Lifestyle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s