[Témoignage] Stéphanie, « Je me sens mieux dans ma peau avec le régime Paléo »

identité sept 2012 005

Bonjour à tous, je suis Stéphanie, 35 ans, de la région Rhône-Alpes. J’ai découvert le régime Paléo grâce à internet et je l’ai adopté depuis 6 mois! Je cherchais à l’époque des recettes « sans gluten » et je suis tombée sur des sites de Paléo. J’ai ensuite fait des recherches plus approfondies pour comprendre ce nouveau mode alimentaire.

J’ai été, au départ, très étonnée par l’ampleur que prenait le mode de vie Paléo aux Etats Unis, alors qu’en France, je n’en avais jamais entendu parler. Ce mode alimentaire m’a tout de suite semblé logique, cohérent. Il faut dire que ma propre expérience en matière de nutrition corrélait avec les explications du modèle Paléo. En effet, j’étais déjà convaincue que le lait était nocif à la santé (mon fils faisait des otites à répétition et à partir du moment où j’ai supprimé le lait de vache de son alimentation, il n’a plus jamais eu de maladie ORL).

De plus, je faisais des recherches sur l’alimentation sans gluten car il me semblait, à la lecture des symptômes, que j’étais intolérante. Et suite à la réalisation d’un régime à Index Glycémique bas en 2012, je savais qu’il fallait limiter le taux de sucre dans son sang pour mincir.  Avec le modèle paléo, j’ai eu l’impression de trouver enfin la clé! L’ensemble des éléments étaient réunis (pas de gluten, peu de sucre, pas de laitages) Cela faisait des années que je cherchais un mode alimentaire qui me permettrait d’être mince et en forme. Ce fût une révélation pour moi.

Les témoignages de personnes ayant adoptées le mode de vie paléo n’ont fait que conforter mon opinion sur l’alimentation paléo. Je voulais prendre ma vie en main, être maître de ce corps qui semblait ne pas m’appartenir.

Et surtout, j’ai compris que si j’avais échoué tant de régimes, ce n’était pas parce que j’étais une looseuse et que je manquais de volonté. Non ! C’est parce que je n’apportais pas à mon corps ce dont il avait besoin et que du coup, il se révoltait (pulsions boulimiques, énervement, faim, fatigue, stress, déprime…)

J’ai immédiatement changé de mode de vie du jour au lendemain. J’ai vidé mes placards et mon frigo : exit pain, pâtes, farines, blé, légumineuses, gâteaux, bonbons, yaourts au soja, fromage de vache…J’ai appelé  Johanne Cammarata dont j’avais trouvé les coordonnées sur le net. Le RDV a été pris très rapidement.

Les premiers jours, j’ai tout de suite ressenti un bien-être intestinal (pas de ballonnement, le ventre plat) et un sommeil de meilleure qualité. Cependant les premiers temps, j’étais fatiguée car le sevrage des céréales et des sucres mettait mon corps à rude épreuve car il avait l’habitude de recevoir une dose régulière de glucose. Cela fonctionne comme une drogue ! Il faut un certain temps pour en être sevré et ce n’est pas un passage agréable (NDLR: selon les personnes, faire un cheat day par semaine au début peut être une bonne solution).

C’est là que j’ai pris conscience du mal que je faisais à mon corps en ingérant du gluten et du sucre.  Au bout d’à peine 2 semaines, j’avais plus de souffle quand je faisais du sport. C’était si flagrant que cela m’étonnait moi-même. Après 1min 30 de Lindy Hop, je n’étais quasiment pas essoufflée (alors qu’auparavant je m’écroulais !)

J’ai fait des menus paléo pour toute la famille. Le changement a été bien accepté par tout le monde, même le petit déjeuner ! Et petit à petit. Il m’a fallu presque 5 mois pour que cette nouvelle alimentation fevienne une habitude de vie. Il y a eu des « rechutes », des périodes durant lesquelles la vie actuelle fait que nous mangeons n’importe quoi. Mais lorsque l’on fait ça, notre corps réagit de suite. Pour ma part, quand je remange du gluten, j’ai des ballonnements, je suis fatiguée et j’ai tout le temps faim. Et quand je mange du sucre, soit j’ai mal au ventre soit je prends mal à la tête.

L’alimentation Paléo a tout simplement changé ma vie. Depuis que je mange paléo, j’ai perdu 4 kg et suis passée de la taille 44 à la taille 40. Je suis en forme toute la journée (pas de coup de barre après le repas) et je dors mieux la nuit. J’ai également une plus jolie peau et des cheveux plus beaux. Je n’ai pas faim entre les repas. Les aliments paléo sont très rassasiants et délicieux.

Cela joue également sur le moral. Je me sens mieux dans ma peau, je suis plus positive, moins énervée. Je me sens en adéquation avec moi-même. Cela m’a redonné une énergie vitale. Désormais, je fourmille de projets, d’idées et je tiens à jour un blog dans lequel je raconte ma vie en mode paléo avec des recettes, des astuces paléo. Je suis impatiente de découvrir le Crossfit cet été à Lyon. Je pense m’investir dans cette activité l’an prochain. Fini les salles de fitness bondées et les cours excessivement coûteux ! A moi, le sport en plein air…en mode P@léo !

Advertisements
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour [Témoignage] Stéphanie, « Je me sens mieux dans ma peau avec le régime Paléo »

  1. Ping : [Témoignage] Stéphanie, "Je ...

  2. Ping : La Revue du Net Paleo #38 | Paléo Lifestyle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s