Régime Paléolithique: les 5 erreurs à éviter.

Il n’y a pas de régime parfait, et même s’il existait, il ne pourrait pas être exempt de certaines dérives. Le régime Paléo n’y échappe pas et voici les erreurs que je constate le plus régulièrement:

Erreur 1: Devenir un carnivore. Certes le régime Paléo préconise la consommation de protéines d’origine animale plutôt que d’origine végétales. C’est d’alleurs la première règle de la Paléo: manger des animaux. Cependant, il ne faut pas oublier la seconde: nos ancêtres n’étaient pas carnivores et nous ne le sommes pas. Manger une quantité suffisante de légumes est donc nécessaire. Une règle simple: votre assiète devrait toujours contenir plus de légumes que de viandes. Manger trop de viande, c’est aussi privilégier la quantité sur la qualité. Et beaucoup de viande de mauvaise qualité vous fera plus de mal que de bien.

Erreur 2. Trop d’oléagineux. Les noix, noisettes, amandes sont une formidable source d’énergie. Elles sont aussi les domino food du régime Paléo: difficile de ne manger que deux amandes. C’était d’ailleurs la cause de l’une de mes stagnations: trop d’amandes et de noisettes. De plus, celle-ci sont riches en oméga-6: en prendre en trop grande quantité risque de mettre  à mal le précieux équilibre oméga-6/oméga-3, comme le souligne Cordain dans son livre.

Erreur 3. Trop de fruits. Il faudrait manger 5 fruits et légumes par jour. Ce qui m’a toujours gêné, c’est cet amalgame entre les premiers et les seconds. Les fruits que nous trouvons sur nos étalages sont très différents de ceux que cueillaient nos ancêtres. Beaucoup plus sucrés, ils sont le résultats de croisement entre espèces réalisés depuis les débuts de la botaniques. S’ils ne sont pas exclus de l’alimentation Paléo, la quantité de fruit reste à surveiller. Si vous manger plus de fruits que de légumes, il y a un problème.

Erreur 4: Abuser des Paleo Confort Food. Le net regorge de recette Paléo. Celle qui ont le plus de succès sont le plus souvent les cookies paléo, pizzas paléo, wraps paléo, muffins paléo et autres gateaux. Si je trouve ces initiatives à la fois fort sympathique et souvent délicieuses, il y a toujours un risque d’abuser plutôt que d’user de ces Paléo Confort Food, malgré tout souvent très riches en glucides (la farine de chataigne, si elle ne contient pas de glutten, contient quand même beaucoup de glucides). L’autre biais est plutôt psychologique: manger du pain paléo, ce n’est pas renoncer au pain. Manger des cupcake Paléo, ce n’est pas renoncer au Cupcake. C’est-à-dire que ce n’est pas renoncer au mode de vie occidental pour un autre mode de vie. Bref, lorsque l’on abuse de ce type de plat, on ne conçoit pas vraiment qu’une alimentation peut se faire sans pain, sans pizza et sans gateau.

Erreur 5: Tout appliquer à la lettre. La dernière erreur est de tout appliquer à la lettre: les articles de ce blog, les différents livres, le contenu même de cet article. Faîtes preuve de discernement et d’intelligence, soyez à l’écoute de votre corps: si vous êtes allergiques au poisson, n’en mangez pas parce que j’ai dit que c’était plein d’omégas 3. Chacun a son propre organisme et ses propres besoins (et rejets). En matière de nutrition, je ne crois pas au « one size fit all » et ce n’est ni moi, ni votre medecin, ni doctissimo, ni Marie-Claire qui vous révélera la formule secrète ou le régime miracle. Comme l’explique Seth Roberts, soyez responsable et soyez un adepte de la self-experimentation. Essayez et voyez. Manger moins de viandes et plus de légumes cette semaine et voyez ce que cela donne. Il y a des aliments paléo que je digère mal (les noix dans mon cas) pourtant ce sont les oligineux sur le papier qui seraient les plus recommandé. A vous de trouver la formule unique qui vous convient.

Advertisements
Cet article, publié dans Légumes, Nutrition, Paléo pratique, Régime Paléo, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

36 commentaires pour Régime Paléolithique: les 5 erreurs à éviter.

  1. Ping : La Revue du Net Paleo #11 | Paléo Lifestyle: Manger et Vivre Paléo

  2. Kenan dit :

    Merci pour ces infos!

    Je compte m’y mettre prochainement à ce régime. Tout en gardant une journée « libre » pour satisfaire mon plaisir de gouter à tout :).

    Cependant je ne comprends pas comment reformer notre stock de glycogène des muscles (surtout après le sport), si l’on consomme peut de fruits, pourtant l’une des seules sources de glucide dans le régime paléo?

    Kenan de Horizons Réunion.

    http://www.horizonsreunion.com/

    • performens dit :

      Bonjour Kenan,

      C’est une excellente question, qui n’a pas encore fait l’objet, hélas d’un article. Cordain présente la solution dans son « Paleo Diet for Athlete ». Pour faire court, il y a une fenêtre de tir dans l’heure (ou mieux dans la demi-heure) après l’effort où les muscles sont « prêt » à recevoir des glucides pour reremplir leur réserves de glycogène. C’est lemoment de prendre du sucre pour récupérer. Cordain conseille particulièrement les fruits secs, les jus de fruits, et les patates douces, pour rester dans les aliments Paléo.
      Il conseille également, pour les sportifs intensifs, de consommer plus de glucides (fruits, patates douces) que les gens dont le but est de perdre du poids.

      • Kenan dit :

        Oui ça me parais logique ce que tu dis. Comme tu le dis bien dans ton article (erreur 5) il faut adapter le régime à nos objectifs.
        Ça m’a donné l’envie d’acheter le bouquin de Cordain. Bon occasion pour me remettre à l’anglais! 😉
        Merci pour ton explication.

        Kenan de Horizons Réunion.

        http://www.horizonsreunion.com/

      • performens dit :

        Le livre dont je parle est celui-ci. Le PAleo Diet de Cordain est plus général et pas spécifique aux sportifs.

  3. Kenan dit :

    Je n’arrive pas à voir à ouvrir le lien. Il me semble ne pas y avoir d’adresse url associée…

  4. Lionel dit :

    Bonjour,

    C’est qu’une supposition mais, les Hommes du paléolithique ne devaient pas passer leurs journée à chasser, ils devaient y aller une fois par jours et ils partageaient le résultat de leurs chasse avec leurs congénère, dès leurs retour. De plus ils ne devaient pas trouver des protéines a côté d’eux au réveil mais quelques heure après, et uniquement après avoir produit des efforts pour attraper et tuer une proie. Sans parler qu’il y avait peut-être des journée bredouille.

    Donc trois question en découle:

    1- Ne devrai-on pas consommer de la viande qu’une seule fois par jours? Ca peux avoir sont importance car la digestion des protéine est assez lourde pour l’organisme, il est peut-être plus naturelle de subir ce « stress » qu’un fois par jours au lieu de deux ou trois.

    2- N’ai t-il pas plus judicieux de manger baies, fruit, légumes ou oléagineux au réveil? Car comme je le disais il n’avait pas de garde manger et ne prévoyais de garder un cuissot pour le petit déjeuner.

    3-Une dernière, ne devrait-on pas manger de la viande qu’après un effort? Car il fallait se bouger pour attraper le gibier.

    Pour résumer mon point de vue, manger de la viande uniquement après un effort (marche, entrainement bref, sprint), une seul fois par jours. Et pour aller plus loin il fraudais manger que de la viande après un effort, je pense pas que l’Homme du paléo allais a la ceuiliette après s’être décortique, tant bien que mal, une biche, les fruit devaient-être manger pendant un déplacement marche ou pistage du gibier.

    • Sam-Mon-Coach dit :

      Salut,
      Tout cela est tres intéressant et semble plein de bon sens …bien que n’y connaissant pas grand chose je réagis à votre commentaire :
      Les « familles/tribus/clans  » de « chasseurs – cueilleurs » avaient surement à manger pour 2 ou 3 jours apres une chasse donc meme sans frigos ils avaient surement certains jours au moins de la viande à tout les repas qui sait …

      Les apports variants plutot à mon avis selon l’abondance et peut-être aussi surtout selon la saison…

      Enfin je pense qu’ils avaient déja inventés la viande sechée donc pas forcément besoin d’avoir chassé le jour meme pour manger de la viande.
      Parcontre là où vous avez entièrement raison c’est qu’ils étaient bien plus actifs que nous (entretien du camps, confection d’armes / outils, entrainement à la chasse et autre) et cela avait surement une incidence sur la facon dont leur organisme métabolisait les aliments ingérés.

      Régime paléo ou pas une activité physique est indispensable pour vieillir jeune ! 😉

      PS : Je ne pratique pas (encore) le paléo, Je suis juste un coach sportif curieux. donc je n’y connais rien et si j’ai dis de grosses bêtises je compte sur vos commentaires pour rectifier le tir.
      Sam.

      • Lionel dit :

        Commentaire super intéressant, alors d’accord ils devaient consommer les gros gibiers sur plusieurs jours. Mais dans son livre Marck Sisson* conseil plutôts les petit animaux, donc deux possibilités, de gros gibiers et de gros effort =: protéine pour plusieurs jours (sans chasser), de petits gibiers et de petits effort:s = protéine sur un seul repas.
        Mon commentaire précédent faisait aussi indirectement référence à l’étude de Marie-Agnes Arnal sur les besoins en protéines chez l’homme. Une des conclusion était que couvrir ses besoins journalier en protéines sur un seul repas avait un effet positif sur les personnes de plus de 40 ans. Elle supposait que ça limitais la résistance à la leucine (acide aminé).
        Je penses que selon les région du globe les mode alimentaire était différents, les proies/gibiers aussi. Mais il y a t-il un idéale?!

        J’ai personnellement essayé la diète paléo pendant 4 mois, en parallèle d’un peu de muscu, au début super je me sentais zen, vif d’esprit, encore mieux dans ma peau, c’était super. Le seul problème est que je maigrissait a vue d’œil. Donc j’ai augmenter mes apports calories grâce aux lipides, mais j’ai eut rapidement des « effets secondaires » nausée, mal à la tête… en discutant avec mon pharmacien il m’a dit que mon foie devait fatigué. J’ai donc recommencé à consommer des céréales, le foie c’est rétabli, et je reprends du poids, par contre les avantages liés à de la diète paléo on disparue.

        Il est vrai que c »est dur d’avoir assez d’apport énergétique sans céréales: 1kg de riz équivaut à 3600kcal pour 3€, 1,5kg de viande à 3600kcal aussi mais pour 15€ au mieux! Et c’est pas avec 300kcal/1kg de légumes que les besoins énergétique vont être couvert, si quelqu’un a résolut se problème, à moindre coût je suis prêt à l’entendre.

        *Livre qui m’a partiellement déçus sur quelques point, ils accepte les produit laitier alors qu’il me semble que c’est une des base du régime paléo et il parle toujours que de maigrir, mais on ne suis pas tous la diète paléo pour maigrir..!

      • Julien dit :

        Beaucoup de choses à dire sur ce très riche commentaire. Tout d’abord, je fais partie de ceux qui pense qu’il n’y a pas un mais des régimes Paléo. Nos ancêtres mangeaient ce qu’ils avaient sous la main, et je ne doute pas que certains avaient une proportion de viande plus réduite que d’autre, que certain complétaient peut-être par certaines céréales. Ce que l’on sait par contre, c’est ce qu’ils ne mangeaient pas ou ne mangeaient pas en grande quantité (céréales, lait, soja).

        Sinon, hélas, cent fois hélas, effectivement, la viande, le poisson sont des denrées chères. Cependant, on peut trouver, en s’en donnant la peine, de la viande de qualité à des prix raisonnable. Je paye certaines pièces de viande à 5 eur du kilos en me faisant livrer directement par un producteur (bon, ce n’est pa sune côte de boeuf à ce prix là, mais vous avez des abats par exemple)
        Et, plus que les calories, il faut aussi regarder l’apport nutritif: que vous apporte en nutriment des animaux élevé en pâturage, que vous apporte en nutriment un poisson pêché au grand large, que vous apporte en nutriment des légumes de saison et par contre, que vous apporte en nutriment un paquet de pâte?

        Ce n’est pas toujours simple quand on a un budget serré, mais c’est le rapport qualité prix de l’aliment plus que son prx en valeur absolu qu’il faut regarder.

        Il faut aussi relativiser: votre kilo de viande à 15 euros c’est le prix d’un DVD, d’un cocktail dans un bar parisien, d’une séance de cinéma (presque), Ne parlons pas d’achats comme des ipads, de la hifi, etc.
        La question à se poser est aussi de savoir si sa santé passe avant ou après le dernier produit dernier cri.

      • Sam-Mon-Coach dit :

        et les fruits (de saisons si j’ai bien compris l’esprit paléo) doivent aussi fournir un apport calorique certain pour compenser l’absence de céréal et ne pas trop ingérer de graisses (meme « bonnes ») ???

        ca me donne bien envie d’essayer…

  5. Ping : Le top 6 des dangers du Régime Paléo | Paléo Lifestyle

  6. Lionel dit :

    Très intéressant ces commentaire.

    Pour répondre à Julien, personnellement je ne gaspille pas mon argent dans des futilité, mais avec un budget « bouffe » de 220€, et 100€ pour les sortie/plaisir, j’ai pas beaucoup de marge! Et je penses que l’on est plusieurs dans le même cas, enfin bref, on fait avec ce que l’on a !
    Je vous rejoints sur tous les autres point et particulièrement sur les apport nutritif des aliments paléo, et il est certainement essentielle d’avoir de bon apport en vitamine, minérau.. Au lieu de se focalisé uniquement sur les glucide/lipide/protéine, mais n’oublions pas qu’il faut de l’énergie quand même donc des calories…

    On peut aller plus loin (relou le mec!) en se disant que l’homme des cavernes ne préparaient pas de petits repas avec fruit ,légume, viande… Il suffit de regardé le film Chimpanzé, ces primates trouvent un arbre fruitier, ils mange des fruits, plus tard il tombe sur une fourmilière ils mangent des fourmis. Le lendemains petit chasse au singe et ils se bouffent un singe…etc…. en fin de compte ils ne mélangent pas les aliments, ils mangent à n’importe quel moment de la journée (généralement entre 9 et 16h) un type d’aliment à la fois.Surement à l’instar de l’homme des caverne.

    Pour aller encore plus loin, il faudrait limiter les fruits l’hiver et privilégier les oléagineux, et inversé le reste de l’année. En faite juste manger des produits de saison.

    Sam-Mon-Coach, je penses m’y remettre aussi, mais en gardant les céréales (free gluten) autour de l’entrainement. Car on peut pas le dénier les céréales sont le top pour favorisé l’anabolisme des cellules musculaires….. bon aussi des cellules graisseuse, et des cellules cancéreuse, mais bon.

    • Sam-Mon-Coach dit :

      Qu’est ce que tu appel « céréales free gluten »
      pas la traduction (je suis nul en anglais mais quand meme) … si tu as une liste des céréals les moins pires qu’on pourraient intégrés quand meme je suis preneur 😉

      merci.

  7. Lionel dit :

    C’est simple, tous ce qui n’est pas S.O.B.A.T.E.K (seigle, orge, blé, avoine, triticale, épeautre, kamut), donc riz, quinoa, sarrasin…. c’est ok Par contre on parle peut du faite que les céréales, ou assimilés, ont index glycémique faible car elles sont plus longues voir plus difficiles à digérer. Enfin peut importe, mais donc pensez à bien mastiquer c’est con mais comme disait Gandhi: « Vous devez mâcher vos boissons et boire vos aliments ». Ça fais la différence sur l’assimilation et la fatigue digestive.

  8. Ping : Arrêtez de réfléchir et agissez! | Paléo Lifestyle

  9. Ping : 4 Nouvelles erreurs dans votre régime Paléo. | Paléo Lifestyle

  10. nature48 dit :

    Bonjour, je viens d’attaquer le régime paleo mais je dois gagner du poids, donc je fais une prise de muscle, et pour j’essaie d’avoir un ratio :
    Protéines 30-35%
    Glucides 25-30%
    Lipides 40%

    C’est grave si pour arriver à mes besoins je dois consommer plus de 6 fruits par jour ? car mes seules sources de glucides proviennent de la.

    Les châtaignes sont elles paleo ?
    car j’hésite à en prendre.

    • Julien dit :

      Non, si votre objectif est la prise de masse musculaire, je ne vois pas de problèmes à consommer plus de fruits. Il est également possible de consommer en récupération après effort des fruits secs, des patates douces, des chataignes pour l’apport en glucide.

  11. nat dit :

    trop d’amandes et de noisettes pour les omega-6, c’est vrai pour les amandes mais pas pour les noisettes qui en ont moins de 6g au 100g.

    • lionel dit :

      Et si vous aviez tout faux, l homme oui mange de la viande mais souvent de facon ponctuel. Pourquoi les regime proteiné font maigrir peut etre deja parce que leurs cout de digestion est de 30% de l apport calorique contre 6% pour les glucide.. Peut etre aussi parce que c est tres long a digerer pour l homme. Pourquoi avont nous autantune adiction au sucre peut etre parce que nous somme essentiellement
      frugivor. Pourquoi ne synthetisons nous pas de vitamine C comme les carnivor parce qu on est sensé en trouver a volonté dans les fruits.
      S’ il vous plait lisez ca: http://www.google.com/url?sa=t&source=web&cd=1&ved=0CCsQFjAA&url=http%3A%2F%2Fvivrecru.org%2Fdownload%2Fpdf%2FGuide%2520Alimentaire%2520Frugivore.pdf&ei=fIkpUqDME8bw0gW72ICYAw&usg=AFQjCNGH4hpvGahIFy-lcFaokOi-80zidQ

      Tous y est dit, nous somme des frugivor oportuniste et notre alimentation inné est les fruit et de facon opportune viande et graisse.
      Perso depuis quelque remps je fait deux repas par jours souvent le repas du matin et du soir que des fruit et le midi repas traditionnel: legumes, viande , cereales.
      Resultat je me reveille plus en forme le matin j ai pris du muscle et ca se vois, je me sens bien leger, et par contre le soir le sommeil vient plus tot.

      Pour moi paleo c est frugivore a 70% et omnivor a 30%.

      • nat dit :

        et vous mangez 30 fruits par jour ?

      • Julien dit :

        Lionel, deux petites choses: pour me convaincre, présentez moi s’il vous plait des articles de revue scientifique appuyant votre thèse, pas un simple PDF de trente pages venu de je ne sais où… Non que je ne veuille discuter avec vous du sujet, mais des documents de ce type, on en trouve partout sur le net pour à peu près tous les régimes imaginables.

        Ensuite, je suis le premier convaincu que la part de sources animale et la part de source végétale dans l’alimentation de nos ancêtres devait être extrèmement variable. Les études sur les régimes alimentaires des peuplades de chasseurs cueilleur montrent un spectre extrèmement varié. Il est sûr qu’il y avait des peuplades ancestrales avec un régime quasi végétarien comme il y en a avec un régime quasi carnivore (pays nordiques et polaire).
        Je suis également convaincu que la viande de mauvaise qualité (et le poisson d’élevage) sont nocifs pour notre santé et éthiquement douteux et que les supprimer ou les diminuer ne peux pas faire de mal (c’est d’ailleurs souvent la cause du mieux-être des végétariens, on a enlevé les « graisses pourries » de la viande industrielle).

        Tout cela pour arrivé à mon second point: le problème du régime frugivore, c’est que les fruits d’aujourd’hui sont très différents des fruits disponibles pour nos ancêtres: bien plus riche en sucre et moins dense nutritionnellement. Sont-ils vraiment encore adapter pour être le coeur de notre alimentation: avant les légumes et les sources animales: je pense que non.

        Un dernier point, ce n’est pas parce quenous avons une addiction à quelque chose que c’est bon pour nous: je vous rappelle que l’on peut former des addictions à pas mal de choses qui ne sont pas du meilleur effet sur l’être humain (cigarette, alcool, héroine, …)
        L’argument de l’addiction ne tient vraiment pas.

  12. nat dit :

    Ne pas manger de lipides est très dangereux, j’en avais fait l’expérience.

  13. stephanie dit :

    Bonjour,
    J’étais végétarienne pendant 10 ans puis végétalienne pendant 5 ans (pas de viande, poisson, oeufs, produits laitier).
    J’ai lu par hasard pas mal de littérature sur l’anthropologie et des témoignages sur des végétaliens qui sont devenus paléo….cela m’a fait reconsidérer mon mode de vie végétalien et prendre conscience que c’était un erreur (grossière) de perséverer dans cette voie.
    De la végétalienne qui « emmerdait » son monde quand elle voyait un bout de viande et encourageait tout le monde à manger végétalien… je suis dvenue du jour au lendemain paléo.
    Eh oui de mes traditionnels repas lentilles/céréales/légumes je suis passée aux repas viande/légumes…
    Mon premier repas de viande était non pas un steak hachée archi cuit mais un morceau d’araignée de boeuf quasi cru (et sans avoir essayé d’enlever la moindre bout de gras)…
    J’avoue: JE ME SUIS DELECTEE….et ne reviendrais pas au végétalisme (dangereux en fin de compte pour la santé mais sans qu’on se rende compte…mais à long temps on risque de gros pbl de santé)
    J’AIME TROP LA VIANDE et LA VIANDE SAIGNANTE ( bleue)

    Cependant je ne veux pas tomber dans les erreurs que tous les nouveaux font quand ils commencent: trop de viande, trop de noix et pas assez de légumes

    Je suis « petite » et « légère » (1600 cal par jour est l’idéal pour moi après avoir beaucoup expérimenté)…au bas mot compte tenu de mon poids je devrais llimiter mes protéines à 36g par jours….
    De ce fait je limite ma consommation d’oeufs/viande et poisson à par exemple:
    2 oeufs + 125g de viande ou 125g de viande + 125g de poisson
    Mais je prends de temps en temps une fois par jour un shaker de protéines
    Du jour au lendemain j’ai commendé chez un petit producteur un colis de 10kg d’un assortiment d vainde de boeuf bleu blanc coeur (boeuf élevée sur l’exploitation, animal fini en priorité avec les fourrages de la ferme ou sur les prairies de celle-ci et de toute manière avec un complément alimentaire à base de graines de lin garanti sans OGM)

    Je limite également mes oléagineux à 30g par jour et les fruits secs à aussi 30g par jour

    Quand aux fruits: 1 à 2 fruits par jour (au petit déjeuner) et légumes: 250g par repas (midi et soir)

    Zéro Produits laitiers (que j’ai remplacé par de l’eau de coco ou lait d’amande) et zéro céréales mais je consomme des papates douces et manioc (+/- 150g)

    Les matières grasses sont approx de 10ml par repas….

    Mais je ne sais pas si je fais biens les choses (je ne veux pas perdre de poids !)
    Que puis je faire pour améliorer et faire mieux?
    Quel ratio PGL devrait-on suivre et comment le calculer ?

    Merci d’avance de vos conseils !!!

  14. davidmatimort dit :

    Bonjour,

    Je n’ai pas les moyens pour mon petit déjeuner d’acheter du bacon et jambon blanc et cru BIO.
    Je sais il y a des nitrites mais que puis-je manger comme bacon et jambon non bio?

    Merci.

  15. Rominou dit :

    Pour celles et ceux qui comme moi veulent manger paléo mais sans maigrir, il va obligatoirement falloir consommer plus de glucides. La teneur en protéine du régime paléo est déjà très élevé (d’ailleurs Stéphanie c’est ça que tu dois augmenter, 36 Gr de protéine c’est pas assez ! Essayes de partir sur 2 Gr de protéine / Kg de poids de corps). Donc il faut manger plus de glucides mais de bonne qualité (Bio) et sans gluten : riz basmati, patate douce, igname, châtaignes, quinoa,etc …
    Pour Davidmatimort, je te conseil d’acheter ton jambon à la coupe chez ton boucher, c’est moins cher que le jambon en barquette plastique vendu en supermarché et c’est meilleur.

  16. Ping : My Ciluba | [Blog] Du régime Paléo

  17. Sylvain dit :

    Bonjour,

    Ce n’est pas toujours évident de trouver LE régime paléolithique qui nous convient.

    Dans mon expérience, c’est avec une démarche d’autoexpérimentation que l’on arrive à converger vers son alimentation optimale. Pour cela il faut laisser de côté certain a priori, et ré-apprendre à s’écouter.

    De là on fait des découvertes sur soi et on détermine petit à petit son assiette « idéale » (qui n’est pas celle du voisin).

    Bonne continuation,
    Sylvain

    • Guy dit :

      Quand les corps manque de glucide pendant un certain temp pour fonctionné normalement le corps a un procédé apeller gluconeogenèse un processus qui prend les lipides ainsi que les acide aminé en carburant et ce carburant appelé coprs cétonique est de bien plus grande efficacité que les glucides et en plus d’etre plus efficace il a la capacité de brulé les graisse mais aussi une quantité de proteine cest donc pourquoi il ne faut pas négliger l’apport d’acides aminés lors de tel regime
      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Corps_cétoniques

  18. Ping : Régime Paleo – linterstice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s