Blood, NoSugar, Sex, Magic


Pour commencer cet article, une petite question. Savez-vous combien de sucre contient votre sang? Quelle quantité de sucre est présente pour l’ensemble de votre organisme?

1kg?

..

100g?

..

10g?

La réponse est environ 1g par litre de sang, soit environ 5g pour l’ensemble de l’organisme (On compte en moyenne 5L de sang pour un adulte). 5g, c’est l’équivalent d’une cuillère à café de sucre. A partir de 1,26 gramme par litre de sang, vous êtes diagnostiqué comme diabétique (soit à peine plus d’un gramme de sucre de plus).

Une seconde petite question: quelle quantité de sucre prenez vous par repas? Vous céréales, votre cacao et votre petit pain au petit déjeuner, votre sucre dans votre café le midi, vos frites pour accompagner votre tartare le midi à la brasserie (sans compter le ketchup) et la crème brûlé en dessert. Je vous passe l’encas de quatre heures et vos petites folies du soir devant la télévision. On est clairement bien au delà du gramme de sucre qui vous fait devenir diabétique. Car, lors de la digestion, le sucre passe directement dans le sang, élevant la glycémie (la quantité de sucre de celui-ci).

C’est là qu’intervient l’insuline, qui est une hormone, produite par le pancréas, qui permet de réguler ce taux de sucre dans le sang. Lorsque votre glycémie est trop élevée, votre corps sécrète cette hormone pour abaisser la glycémie: elle va entraîner un mécanisme qui va transformer le sucre en une molécule appelée glycogène, qui est stockée dans les muscles et dans le foie. Le glycogène est utilisé par les muscles ensuite, en particulier lorsque vous faîtes des efforts en anaérobie (comme des sprints par exemple).

Comme n’importe quel lieu de stockage, une fois plein, il faut stocker le surplus autre part (l’excédent de sucre ne pouvant rester dans le sang). Le surplus de glucose dans le sang est alors transformé en acide gras pour être stocké dans les cellules adipeuses pour faire des réserves: c’est là que vous vous engraissez.

Ce phénomène a deux conséquences, l’insuline envoit le message de stockage des graisse, non seulement le glucose qui vient d’être transformé sous forme d’acide gras, mais aussi les acides gras issus de l’alimentation. Les cellules ne font pas de différence sur l’origine des acides gras! Les acides gras d’origine alimentaires, au lieu d’être transformé par le corps en énergie, se trouvent stockés dans vos poignées d’amour. Une double peine: un sucre avalé, deux graisses stockées.

La seconde conséquence est qu’il y a un léger décallage des effets de l’insuline. Une fois la digestion terminée, votre glycémie descendra en dessous de la normale, entraînant alors une sensation de faim et un besoin de sucre, alors que paradoxalement, vos réserve de glycogène (dans les muscles et dans le fois) sont pleines. Vous avez un petit creux dans l’après midi et reprenez une collation sucrée, et le cycle recommence.

Sucre -> Glycémie Elevée -> Insuline -> stockage des graisses -> glycémie basse -> sensation de faim -> sucre.

Enfin, une dernière mauvaise nouvelle, c’est que le mécanisme de production d’insuline n’est pas un muscle, qui s’améliore à force d’utilisation. Au contraire, il devient de moins en moins efficace au cours du temps. Les cellules deviennent peu à peu insensible à l’insuline, et la glycémie du sang s’élève. On développe un diabète de type 2 aux graves conséquences sur l’organisme (risque cardio vasculaire, baisse de la vue pouvant entraîner la cécité).

L’organisme humain a été conçu pour des périodes où le sucre était une source d’énergie rare (le sucre ne pouvait provenir que des légumes, des fruits et du miel), alors qu’aujourd’hui, on trouve le sucre en abondance, voir en surabondance! Notre corps n’est pas adapté à la consommation excessive de sucre. 

Comment s’en protéger? Il suffit de réguler strictement l’apport en produits sucrés. Là  encore, quand on y regarde de plus près, on se rend compte que rien n’est si simple, chaque produit a un indice glycémique (quantité de sucre) spécifique, mais en plus n’a pas toujours le même effet sur la production d’insuline, ce qui transforme votre consommation de sucre à un vrai casse-tête. Dans son livre This Is Why You’re Fat , la célèbre coach américaine Jacky Warner donne un repère assez simple: pas plus de 12g de sucre par repas, ce qui permet, en regardant simplement les étiquettes, d’éliminer une bonne partie des plats qui ne passent pas ce filtre simple.  Et à mesure que vous êtes capable de réguler votre ingestion de sucre, votre corps augmentera sa sensibilité à l’insuline. Les écarts ponctuels auront moins de conséquences.

Lorsque l’on adopte un Régime Paléo et que l’on prépare soi-même ces repas (c’est bien souvent plus facile et rapide que l’on ne le pense), la source principal de glucide, ce sont les légumes, à faible indice glycémique et les fruits, consommés en quantité raisonnable. Ce qu’il fait qu’il est facile d’atteindre la quantité de sucre nécessaire au bon fonctionnement du cerveau sans atteindre la quantité déclenchant le cycle de l’insuline. Vous n’avez plus à vous poser la question!
Suivre un régime Paléo  ne fait que recréer artificiellement l’environnement dans lequel l’être humain est développé et auquel il est adapté. L’homme des cavernes ne comptait pas les calories ni les quantités de sucre, ne réfléchissait pas à ce qu’il pouvait manger ni aux quantités mais prenait ce qu’il voulait parmi ce qu’il trouvait. En récréant le même environnement, vous n’avez simplement plus à compter.

PS: Pour les accros du Coca Cola et du Cup Cake, il y a deux exceptions où vous devez et pouvez manger du sucre en quantité, que nous verrons bientôt. On ne sacrifie pas tout sur l’autel de la Paléo!

Advertisements
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

31 commentaires pour Blood, NoSugar, Sex, Magic

  1. penelopejc dit :

    on vous aime président

  2. Ping : Le courrier des lecteurs: Le Problème du petit déjeuner | Paléo Lifestyle: Manger et Vivre Paléo

  3. Ping : Les céréales, la plus grande erreur de l’histoire de l’humanité | Paléo Lifestyle: Manger et Vivre Paléo

  4. Ping : Manger Bio ou manger bien? | Paléo Lifestyle: Manger et Vivre Paléo

  5. Ping : L’autre erreur de la restriction calorique ou pourquoi manger moins de sert à rien. | Paléo Lifestyle: Manger et Vivre Paléo

  6. Ping : Paléo ou pas Paléo ? Les lentilles. | Paléo Lifestyle: Manger et Vivre Paléo

  7. Sk3llingt0n dit :

    Merci président, vous venez de m’ouvrir les yeux sur ce gras qui entoure mon ventre me faisant ressembler à une femme enceinte de 5mois sur des jambes et des bras trop fin…rapport ventre/membre étant super disproportionné à cause du sucre que je me bouffe à cause de mon homme…Merci merci et encore merci…Juste pour savoir et les sucrettes dans tout ça ?

  8. Ping : Le sport fait-il maigrir? (2/2) | Paléo Lifestyle: Manger et Vivre Paléo

  9. Ping : Paléo ou pas Paléo ? Les jus de fruits | Paléo Lifestyle: Manger et Vivre Paléo

  10. Ping : La formule magique pour transformer la graisse en muscle. | Paléo Lifestyle: Manger et Vivre Paléo

  11. Ping : Protéines Animales vs Protéines Végétales: 4 raisons de préférer les premières. | Paléo Lifestyle: Manger et Vivre Paléo

  12. Ping : Paléo ou pas Paléo ? Les fruits secs. | Paléo Lifestyle: Manger et Vivre Paléo

  13. Ping : Cheat Day! | Paléo Lifestyle: Manger et Vivre Paléo

  14. Ping : Comment Changer? (et passer au mode de vie Paléo): la Stratégie Big Jump (2/3). | Paléo Lifestyle: Manger et Vivre Paléo

  15. Ping : Biblio Paléo: Lait Mensonges et Propagande de Thierry Souccar | Paléo Lifestyle

  16. Ping : Paléo ou pas Paléo: le soja. | Paléo Lifestyle

  17. Ping : Reportage Paléo dans le magazine de la Santé | Paléo Lifestyle

  18. Ping : Les conseils de Tim Ferriss pour Bien gérer les fêtes. | Paléo Lifestyle

  19. Ping : Paléo ou pas Paléo: les haricots verts? | Paléo Lifestyle

  20. Ping : Le Best of Paleo 2012 | Paléo Lifestyle

  21. Ping : [Back2Basics] Règle #1 – Manger des animaux. | Paléo Lifestyle

  22. Ping : Jeûner pour perdre du poids et se sentir en meilleure forme? (1/2) | Paléo Lifestyle

  23. Ping : Manger Paléo: Les 5 règles essentielles. | Paléo Lifestyle

  24. Ping : Paleo ou pas paleo? Le sirop d’érable | Paléo Lifestyle

  25. Ping : 3 autres bénéfices du jeûne intermittent | Paléo Lifestyle

  26. Ping : Adapter le régime Paléo pour les sportifs | Paléo Lifestyle

  27. Ping : Blood, NoSugar, Sex, Magic | Paleo Lifestyle | ...

  28. Benoit dit :

    Une étude a été menée sur des rats pour mesurer l’addiction à la cocaine. Une fois cocainomanes, ces rats ont été placés dans des cages individuelles. Ils avaient le choix entre un poussoir qui délivrait de l’eau sucrée et un autre qui leur injectait de la cocaine directement en intraveineuse. Bilan: 90% des rats ont laché la cocaine au profit du sucre… Personnellement j’ai trouvé ca allucinant!
    Le sucre agit, dans le cerveau, sur la meme zone: celle du plaisir. Les drogues agissent toutes sur cette zone. Cela libère de la dopamine…
    Avant la 2nde GM, le sucre n’était utilisé que pour le café et les gateaux. Ensuite, les 30 glorieuses… Industrialisation, pubs TV à gogo sur le sucre. Le sucre était partout dès lors (ne vous souvenez vous pas de la petite abeille qui disait dans un spot TV « J’étais la! », ou encore les parcours de dominos qui tombent fait avec des carreaux de sucre). Meme dans le ketchup il y a du sucre!
    Depuis le lobby du sucre fait tout pour cacher les effets néfastes du sucre (Nestlé, Danone, Coca, et tous les autres), en « récompensant » les élus ou les scientifiques qui ne remettent pas en cause dans leur rapport public les effects du sucre… Il a d’ailleurs réussi à ne pas faire adopter à l’europe ce qui se joue au Royaume-Uni: un code couleur (vert, orange, rouge) bien visible sur la quantité de sucre, gras et sel.
    Il faut savoir que le nutella c’est 57% de sucre, le reste du gras, et petit peu de sel… ha oui et une noisette!! On comprend bien pourquoi le nutella c’est bon!! Et qu’on est capable de manger un pot entier en une fois!

  29. Ping : En 2015, prenez de bonnes habitudes plutôt que de bonnes résolutions | Paléo Lifestyle

  30. Ping : La Pyramide Alimentaire Paléo | Paléo Lifestyle

  31. Ping : Pourquoi le stress peut vous faire grossir? | Paléo Lifestyle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s